Armel Hostiou – Réalisateur, Scénariste

Armel Hostiou étudie le cinéma à la Fémis dont il sort diplômé en 2003. Il se démarque dès la sortie de l’école, avec un premier court-métrage, SoloS, qui remporte plusieurs prix dont celui du Meilleur film expérimental au festival de Tel-Aviv. Il réalise alors plusieurs autres films courts dont Kino en 2004 (prix du Jury au festival de San Francisco), Contre Temps en 2005 (prix du public au festival de Munich), World was on Fire… en 2007 qui reçoit lui le prix du public à San Francisco. En parallèle, il réalise des vidéoclips sur les morceaux de différents musiciens comme Babx, Poni Hoax, Fantazio ou encore Bertrand Belin. Il faudra attendre 2011, et sa sélection au Festival de Cannes par l’ACID pour découvrir un premier long-métrage, Rives. Le film dresse le portrait d’une ville, Paris, le temps d’une journée, à travers le parcours de trois de ses habitants. C’est avec Vincent Macaigne qu’il co-écrit son second long-métrage, Une Histoire Américaine, qui sort en 2015. On y retrouve l’acteur aux côtés de Kate Moran, dans une fiction aux accents tragicomiques, tournée entièrement à New York. Le film n’échappe pas aux Festivals puisqu’il sera présenté à la Viennale, au Caire, à Lisbonne, Genève, Hong Kong ainsi qu’aux « Rendez-vous with French cinema » organisés par Unifrance à New-York. Il reçoit à Séville le prix du meilleur film décerné par le jury des jeunes programmateurs. Sa dernière création est un nouveau format court, La Ville Bleue qu’il tourne en 2015 à Nantes, sa ville natale, loin des buildings New-Yorkais.

Publicités